L’étiquette, la clé de succès du réseautage

«L’art du réseautage et les principes de l’étiquette en affaires, sont définitivement essentiels à tout gestionnaire de projet, selon l’équipe du Centre de gestion de carrière ESG UQAM.»

L’étiquette et le réseautage sont deux alliés incontournables en gestion de projet. En effet, de nos jours, pour évoluer dans le monde des affaires, nous avons besoin de faire preuve d’un certain savoir-faire et savoir-être. D’où l’importance de l’étiquette et du réseautage en affaire.

Réseauter, c’est se faire connaître dans le milieu professionnel, échanger des informations pertinentes au domaine ciblé et surtout, de créer des contacts bénéfiques. Un contact bénéfique en affaire, c’est une relation professionnelle de confiance, avec laquelle on s’échange mutuellement des avis, des renseignements crédibles. Une fois le contact établi, il faut prendre le temps d’entretenir cette relation, soit annoter toutes les informations concernant la personne : (services rendus, actions entreprises, date de fête, activités pratiquées, formation, noms des enfants, etc.). Également, il importe de se donner la peine de les utiliser, en sachant saisir toute opportunité pour souligner un évènement significatif aux yeux du contact. En un mot, il faut être opportuniste.

L’étiquette, quant à elle, est l’attitude à adopter durant une séance de réseautage. Il s’agit en fait de faire preuve de savoir-faire et savoir-être :

  • L’entrée de jeu : Avoir de l’entregent  et se concentrer sur «ici et maintenant» : «Bonjour, pour quelle organisme travaillez-vous?»
  • Écouter activement son interlocuteur, reformuler ses dires (comprendre la carte du monde de l’autre).
  • Garder le contact visuel, appuyé d’un sourire et une posture droite.
  • Mettre votre interlocuteur en situation d’expert. Saisir l’opportunité de lui signifier votre intérêt.
  • Donnez des informations concrètes sur votre référence.
  • Dire qui vous êtes en 30 secondes, 2 minutes environ.
  • Échangez vos cartes professionnelles et notez-y au verso, les informations pertinentes.
  • À la fin, remerciez du temps précieux accordé.
  • Une fois chez vous, prendre le temps d’envoyer un courriel ou une lettre de remerciement.
  • Entretenir la relation à long terme (ajout sur LinkedIn, carte de vœux, échange d’informations…).

L’étiquette, c’est aussi garder le contact et informer de vos démarches futures (aimeriez-vous collaborer avec cette personne sur un projet?)

En résumé, réussir son réseautage et de bien appliquer les principes de l’étiquette en gestion de projet. C’est savoir allier empathie, respect et professionnalisme.

Voici une liste d’activités de réseautage, données par le Centre de gestion de carrière: Journée Carrières, Lunch-Employeur, kiosque employeur.

L’équipe du Centre de gestion de carrière ESG UQAM

Rédigé en novembre 2014